Les taux d’intérêt ont encore baissé et les taux d’un emprunt immobilier sont à leur plus bas niveau. Dans ces conditions, il est préférable d’emprunter la totalité de son investissement immobilier locatif, même si vous déténez les fonds.  

Emprunt immobilier : utilisez l’effet de levier financier

Selon les durées d’emprunt de référence (15 ans et 20 ans), les taux des emprunts immobiliers sont compris entre 1 et 2 % hors assurances. Malgré ces conditions financières excellentes pour les emprunteurs, certains investisseurs immobiliers sont encore réfractaires au crédit. Les avantages du recours au crédit sont pourtant nombreux dans la conjoncture actuelle, même en disposant des liquidités.

L’effet de levier du crédit immobilier permet d’investir dans la pierre sans forcément disposer des fonds nécessaires. En raison du niveau historiquement bas des taux de prêt immobilier, le recours à un emprunt est plus que jamais conseillé.

Exemple d’emprunt immobilier

emprunt immobilierPrenons l’exemple de l’acquisition d’un appartement d’un budget 100 000 euros :
Si l’acquéreur dispose de ce montant, il n’a pas intérêt de désinvestir son épargne qui lui rapporte 1 %. Dans ce cas, il vaut mieux emprunter au taux d’intérêt en vigueur de 1,04 % sur 15 ans.
En conservant son épargne, celle-ci lui rapportera en 15 ans 17 000 euros. De plus, en ayant recours à un crédit immobilier ses mensualités s’élèveront à 8 046 euros et son gain final sera de 8 954 euros.

Protégez votre patrimoine immobilier

En outre, le recours à un emprunt immobilier va également sécuriser votre acquisition et donc votre patrimoine. « C’est même le premier élément qui plaide en faveur du crédit », constate Cécile Roquelaure Directrice de la communication et des études d’Empruntis.
Grâce à l’assurance prêt immobilier, la banque assumera en effet le paiement des mensualités en cas de décès. Les bénéficiaires hériteront alors d’un bien immobilier entièrement payé sans avoir à rembourser le crédit. « Dans l’hypothèse où le défunt disposait des fonds nécessaires pour cet investissement mais avait préféré les placer et emprunter, ils percevront, en plus, la somme antérieurement placée », poursuit Le Figaro.

Un avantage sur le plan fiscal

Sur le plan fiscal, l’emprunt immobilier peut également être intéressant. Lors d’un investissement locatif, l’achat immobilier à crédit permet de déduire de vos impôts les intérêts de l’emprunt immobilier. L’imposition de vos revenus fonciers sera ainsi allégée.

 

Vous pouvez retrouver cet article dans son intégralité ici